Voir les films

Après la nuit / Até ver a luz

Partage

Autour du film

BASIL DA CUNHA

2013

CH

95′

Festivals

PREMIERE MONDIALE - QUINZAINE DES REALISATEURS - CANNES - 2013

Curtas Vila do Conde
Festival International del Film Locarno
Festival du Nouveau Cinéma de Montréal
Festival international de La Roche sur Yon
Mostra de Sao Paulo
Festival international de Varsovie
Festival international de Rotterdam
Niext IFF Roumanie

Liens

apreslanuit.ch www.filmcoopi.ch www.urbandistrib.com http://www.rts.ch/fiction/2013/apreslanuit/

Dossier de presse

Presskit

Synopsis

Tout juste sorti de prison, Sombra reprend sa vie de dealer dans le bidon ville créole de Lisbonne. Entre l’argent prêté qu’il ne parvient pas à se faire rembourser et celui qu’il doit, un iguane fantasque, une petite voisine envahissante et un chef de bande qui se met à douter de lui, il se dit que, vraiment, il aurait peut-être mieux fait de rester à l’ombre…

Crédits

Avec
Pedro Ferreira
Joao Veiga
Nelson da Cruz Duarte Rodrigues
Paulo Ribeiro
Francisco Mota
Ruben Dias
Pedro Diniz

Réalisateur
Basil da Cunha
Chef opérateur
Patrick Tresch
Montage
Renata Sancho
Basil da Cunha
Emilie Morier
Son
Filipe Tavares
Mixage son
Philippe Ciompi
Adrien Kessler
Assistant réalisateur et
régisseur général
Pedro Diniz
Décors et accessoires
Carlos Baessa de Brito
Directeur de production
Elena Tatti
Joana Cunha

Production
Box Productions

En coproduction avec
La haute école d’art et de design –HEAD Genève
RTS

En collaboration avec
O Som e a Furia

Distribution
Suisse
Filmcoopi
Portugal
O som e a furia
France
Capricci

Ventes internationales
Urban Distribution

Diffusions
RTSRTP

Territoires vendus
Portugal, France, Angleterre, Espagne, Belgique, Turquie, Azerbaïdjan, Chypre

Biographie

Suisse d’origine portugaise né en 1985, Basil da Cunha intègre la filière cinéma de la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève en 2007. En 2011 et 2012, ses courts-métrages « Nuvem » et « Os vivos tambem choram » sont sélectionnés à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes, où « Os Vivos… » gagne la mention spéciale du Prix Illy du meilleur court-métrage. « Até ver a luz » est son premier long-métrage.